07.06.2018

2 minutes of reading

FacebookTwitterLinkedInPrint
Vignette-ronde-Gilles-Corde.jpg

 

par Gilles Corde
Responsable du programme Logiciels et mobilité connectée, IFPEN                         

Vignette-ronde-Laurent-Thibault.jpg

 

Laurent Thibault
Chef de projet Geco air, IFPEN

Vignette-ronde-Philippe-Degeilh.jpg

 

et Philippe Dégeilh
Ingénieur de recherche, système moteur et véhicule, IFPEN

Contrairement aux idées reçues, les véhicules diesel ne sont pas les seuls émetteurs de particules fines à la sortie du pot d’échappement ; les nouveaux véhicules essence à injection directe contribuent également à ces émissions.
    
En fait, ce sont tous les véhicules, quel que soit leur système de propulsion, qui génèrent de telles particules ; tout simplement parce qu’une bonne part d’entre elles provient de l’abrasion des pneumatiques et des freins. 
    
Alors comment peut-on les réduire ?  En adoptant une conduite plus souple !     
En limitant les freinages et accélérations brusques, en anticipant davantage, les niveaux d’émissions peuvent varier du simple au double.

>> L’application Geco air vous y aide !

Article à lire sur le site Web

Logo-The-Conversation.jpg

>> Pollution de l’air : diesel, essence ou électrique, tous les véhicules émettent des particules fines