07.04.2016

10 minutes of reading

FacebookTwitterLinkedInPrint

L’analyse d’IFPEN
 

Le prix du pétrole influencé par les excédents pétroliers, les craintes économiques et le dollar

Le Brent s’établit à 33 $/b en moyenne au 1er trimestre 2016 dans une tendance haussière assez marquée entre janvier (30,7 $/b) et mars (38,4 $/b). Il reste néanmoins à un niveau extrêmement faible comparé à 2015 (52 $/b) et 2014 (99 $/b).

Ce niveau excessivement bas s’explique avant tout par les excédents d’offre sur le marché estimés à 1,8 Mb/j au 1er trimestre 2016 contre 1,9 Mb/j sur 2015. L’élimination de ces excédents passe par un ajustement du prix afin de renforcer la demande et réduire l’offre. Sur ce dernier point, il faut souligner l’évolution de l’offre américaine dont la baisse, initiée en mai 2015, atteint aujourd’hui 0,6 Mb/j et contribue à la progression récente du prix.

Il convient également de noter les mouvements convergents1 entre les marchés financiers, le taux du dollar et le pétrole. Dans les mois qui viennent, la politique de la FED et les inquiétudes sur l’endettement chinois pourront aussi affecter le prix du pétrole.
 

Lire la suite > Télécharger l'étude (PDF - 70 Ko)

 

Guy Maisonnier - guy.maisonnier@ifpen.fr