01.04.2019

2 minutes of reading

FacebookTwitterLinkedInPrint

Dans le cadre de la chaire « Electricity Economics and Digital Transition » (EEDT), IFP School a accueilli le 26 février la conférence « Évaluer l’avenir possible de l’accord de Paris par la méta-modélisation ».

À cette occasion, Alain Haurie, professeur émérite à l'université de Genève et professeur adjoint à HEC-Montréal, et Marc Vielle, collaborateur scientifique à l'École polytechnique fédérale de Lausanne, ont présenté une synthèse de leurs travaux concernant l'usage de la méta-modélisation pour évaluer les impacts économiques d'éventuelles politiques climatiques compatibles avec l'Accord de Paris. Ils prévoient notamment l'émergence d'un marché international du carbone et évaluent plusieurs nouveaux scénarios pour un partage équitable possible de la charge dans des politiques climatiques compatibles avec l'Accord de Paris.

Créée en 2018, portée par Arash Farnoosh et financée par AFI*, la chaire EEDT comporte divers projets de recherche visant à étudier les nouveaux développements et défis du marché de l’électricité et de l’ensemble de la chaîne du secteur énergétique, de la production à la consommation.

* Association pour la formation dans l’industrie qui assure notamment la tutelle administrative de deux centres de formation d’apprentis : le CFA Energie-Motorisations de Rueil (IFP School) et le CFA de Lillebonne (IFP Training).