11.04.2019

1 minutes of reading

FacebookTwitterLinkedInPrint

Félicitations à Céline Pagis, chercheuse à IFPEN dans la direction Catalyse, Biocatalyse et Séparation, qui vient d’être récompensée du prix Denise Barthomeuf 2019, attribué par le Groupe français des zéolithes (GFZ). Ce prix vise à distinguer, sur la base de la qualité scientifique, des travaux de thèse dont la thématique principale est en lien avec les matériaux poreux de type zéolithes ou matériaux apparentés.

Céline Pagis a réalisé sa thèse « Synthèse et évaluation catalytique de cristaux creux de zéolithe Y » de 2015 à 2018, sous la direction de David Farrusseng et Alain Tuel de l’IRCELyon. Ces travaux exploratoires en synthèse de matériaux, promus par Nicolas Bats, Mathias Dodin et Raquel Martinez-Franco (IFPEN), ont permis de créer deux nouvelles morphologies de zéolithe Y, sous forme de boîtes possédant des parois fines (< 100 nm).

Elle a ensuite évalué ces matériaux sur des tests catalytiques simples, ce qui a permis de montrer que la morphologie des cristaux, par changement de la longueur caractéristique de diffusion, améliore leurs propriétés catalytique et de transport. Le contenu et l’originalité de ce travail ont mené à la rédaction de deux brevets, un article de revue et cinq publications scientifiques.

Rappelons que Céline Pagis avait déjà reçu la bourse L’Oréal-Unesco 2018 « Pour les Femmes et la Science », en octobre dernier.